Notre programme d'apporteur d'affaires.

Valorisez votre réseau et recevez une compensation financière attractive en identifiant, qualifiant et transmettant des pistes d’affaires à AssessFirst.

Comment ça marche ?

Vous avez repéré une opportunité d’affaires chez un client PME ou Grand Compte qui est susceptible d’être intéressé par AssessFirst ? Une fois le besoin défini et le.s décideur.s identifié.s il vous suffit de transmettre ces informations à AssessFirst. Si nous signons l’affaire sous moins de 6 mois, vous recevrez 20% du montant annuel correspondant à la première année d’abonnement du client.

(#1)

Vous identifiez un besoin.

Chaque projet commence par l’identification d’un besoin. Vous pouvez identifier des pistes de projets en prospectant des entreprises en direct ou plus simplement au cours d’un échange informel avec l’un des membres de votre réseau !

(#1)

(#2)

(#2)

Vous qualifiez le projet.

Veillez à bien recueillir toutes les informations utiles à l’appréciation du projet : Quelle est la problématique rencontrée par le prospect ? Quel est le périmètre du projet ? A quelle échéance souhaite t’il s’équiper ? Qui sont les décideurs ? Quelles sont leurs coordonnées directes ?

(#3)

Vous transmettez les informations.

Une fois les informations utiles collectées, il ne vous reste plus qu’à les transmettre à AssessFirst en utilisant le formulaire mis à votre disposition. N’oubliez pas d’y faire figurer votre identifiant d’apporteur d’affaires.

(#3)

(#4)

(#4)

Vous êtes rémunéré.e.

Une fois l’affaire conclue par AssessFirst et le paiement effectivement réalisé par le client, vous percevez sous 30 jours un virement bancaire correspondant à 20% du montant de la première année de l’abonnement contracté par le client.

Prêt.e à démarrer ?

N’importe qui ou presque ! La seule condition, c’est que vous soyez en mesure d’établir une facture correspondant aux prestations d’apport d’affaires que vous réaliserez auprès d’AssessFirst. Pour cela, il faut que vous ayez déclaré votre activité en tant qu’entreprise ou en tant qu’entrepreneur individuel.

Non, cela n’est pas nécessaire. En revanche, c’est fortement recommandé. En particulier, cela vous permettra de faire des démonstrations du produit au besoin. Ceci sans avoir à passer systématiquement par les équipes commerciales d’AssessFirst.

Les clients potentiels peuvent être partout : Un voisin qui travaille dans les RH avec lequel vous avez discuté, un ami dirigeant de TPE ou de PME qui a prévu d’embaucher, un contact sur Linkedin qui recherche une solution d’aide à la sélection…

Pour trouver de nouveaux clients potentiels, la méthode la plus efficace est de parler d’AssessFirst aussi souvent que possible. Qu’il s’agisse de vos amis, de votre famille, de contacts professionnels, il y a forcément dans votre réseau des personnes susceptibles d’être intéressées par AssessFirst !

Certains apporteurs d’affaires participent à des salons, des rencontres professionnelles, d’autres rédigent des posts sur Linkedin ou Twitter. Peu importe la méthode… le plus important c’est de trouver celle avec laquelle vous serez à l’aise et qui fonctionnera pour vous !

Non, il n’y a aucun plafond. Le montant des commissions que vous toucherez dépendra uniquement de votre capacité à détecter des projets pertinents, à les qualifier soigneusement et à les transmettre dans les meilleurs délais à AssessFirst (pour éviter notamment que le client potentiel ne se décider sur une autre solution entre temps).

Les commissions sont réglées par AssessFirst aux apporteurs d’affaires sous un délai de 30 jours à compter de la réception du règlement du client final.

Non, il n’y a aucun minimum d’affaires à transmettre, que ce soit en terme de nombre de projets transmis ou de montant des affaires qui seront conclues par AssessFirst. Si vous le souhaitez, vous pouvez très bien devenir apporteur d’affaires pour un seul projet ponctuel.

Prêt.e à démarrer ?

Vous trouverez ici les réponses aux questions les plus fréquemment posées à propos du partenariat d’apport d’affaires proposé par AssessFirst.

N’importe qui ou presque ! La seule condition, c’est que vous soyez en mesure d’établir une facture correspondant aux prestations d’apport d’affaires que vous réaliserez auprès d’AssessFirst. Pour cela, il faut que vous ayez déclaré votre activité en tant qu’entreprise ou en tant qu’entrepreneur individuel.

Non, cela n’est pas nécessaire. En revanche, c’est fortement recommandé. En particulier, cela vous permettra de faire des démonstrations du produit au besoin. Ceci sans avoir à passer systématiquement par les équipes commerciales d’AssessFirst.

Les clients potentiels peuvent être partout : Un voisin qui travaille dans les RH avec lequel vous avez discuté, un ami dirigeant de TPE ou de PME qui a prévu d’embaucher, un contact sur Linkedin qui recherche une solution d’aide à la sélection…

Pour trouver de nouveaux clients potentiels, la méthode la plus efficace est de parler d’AssessFirst aussi souvent que possible. Qu’il s’agisse de vos amis, de votre famille, de contacts professionnels, il y a forcément dans votre réseau des personnes susceptibles d’être intéressées par AssessFirst !

Certains apporteurs d’affaires participent à des salons, des rencontres professionnelles, d’autres rédigent des posts sur Linkedin ou Twitter. Peu importe la méthode… le plus important c’est de trouver celle avec laquelle vous serez à l’aise et qui fonctionnera pour vous !

Non, il n’y a aucun plafond. Le montant des commissions que vous toucherez dépendra uniquement de votre capacité à détecter des projets pertinents, à les qualifier soigneusement et à les transmettre dans les meilleurs délais à AssessFirst (pour éviter notamment que le client potentiel ne se décider sur une autre solution entre temps).

Les commissions sont réglées par AssessFirst aux apporteurs d’affaires sous un délai de 30 jours à compter de la réception du règlement du client final.

Non, il n’y a aucun minimum d’affaires à transmettre, que ce soit en terme de nombre de projets transmis ou de montant des affaires qui seront conclues par AssessFirst. Si vous le souhaitez, vous pouvez très bien devenir apporteur d’affaires pour un seul projet ponctuel.

Encore des questions... ?

Si vous quelque question que ce soir subsistait après que vous ayez lu les réponses aux questions les plus fréquentes, n’hésitez pas à nous la poser directement !