Burger King

Identifier les managers de demain.

Taux de succès des managers multiplié par 2, Réduction du Turn-over de moitié.

Nationalités représentées

56

Restaurants

324

Temps de recrutement

-40%

Réduction du Turnover

-50%

Burger King
Pascale VINCENT
Responsable Ressources Humaines
guillemet

Depuis que nous avons mis en place le recrutement prédictif en restaurant, le turnover a baissé de moitié.

guillemet

Depuis 2007, la chaîne de restauration rapide recrute ses cadres et managers en utilisant le recrutement prédictif, une méthodologie qui permet de mieux embaucher grâce au big data.

Fort d’une implantation de 324 restaurants, Burger King connaît une forte expansion et – de ce fait – recrute chaque année 100 à 150 cadres et managers. A chaque fois, la même ambition : « identifier les candidats qui auront la capacité à réussir une fois en poste ». Pour relever ce défi, Burger King pratique le recrutement prédictif, une méthode scientifique qui se base sur des données rationnelles et objectives (parcours, personnalité, capacités intellectuelles et performances) pour anticiper la réussite future des candidats.

À l’époque, l’équipe recrutement travaillait avec des questionnaires de personnalité plus classiques, sans procéder à une exploitation systématique des données recueillies. C’est alors qu’ils ont donc décidé de tester le recrutement prédictif avec AssessFirst. Il s’en est suivie une phase de collecte et d’analyse des données internes pour identifier les profils les plus à même de réussir au sein de l’entreprise.

guillemet

Avant de collaborer avec AssessFirst, le turnover était trop élevé, surtout sur les postes de manager. Et on ne comprenait pas pourquoi les nouvelles recrues partaient si vite.

guillemet

La solution déployée

Définition précise du profil recherché.

La création d’un profil cible personnalisé a permis à Burger King de cibler les traits de personnalité clés pour la réussite en poste, permettant ainsi à l’équipe recrutement de gagner à la fois en temps et en efficacité dans le processus de recrutement.

Evaluation systématique de l’ensemble des candidats.

Les candidats, présélectionnés par les recruteurs Burger King, reçoivent un questionnaire en ligne, le même que celui rempli par les collaborateurs en poste. Leurs résultats sont croisés avec le modèle prédictif défini en amont.

Rapprochement du profil des candidats avec le profil cible.

La synthèse est envoyée aux 9 personnes chargées du recrutement qui s’en servent alors comme d’un outil d’aide à la décision. Chacune de ces personnes ont été formées à l’interprétation des résultats, et savent notamment quelles sont les bonnes questions à poser pour aller plus loin dans l’évaluation des potentialités de chacun.

application AssessFirst

Les résultats obtenus à 12 mois

Depuis l’adoption de cette technique de recrutement, Burger King continue à suivre ses salariés, notamment à l’occasion des « talent reviews » annuels, pendant lesquelles les ressources humaines réévaluent le potentiel de chacun.

Cela permet de savoir si un collaborateur est à la bonne place, et de lui proposer une formation adaptée ou un changement de service. Mais surtout, c’est un bon moyen pour vérifier l’efficacité du modèle.

« On a pu constater que le turn-over avait baissé de moitié sur les 12 premiers mois d’utilisation de la solution, et en ce moment, on travaille avec AssessFirst pour réajuster notre « Modèle Prédictif » en fonction de nos nouveaux besoins », explique Pascale Vincent. Le recrutement prédictif ne s’arrête pas après l’embauche, parce qu’il tient en compte l’humain, toujours en évolution.