Pourquoi recruter sur CV ne marche pas ?


VINCENT-NIESNER_cercle-bw

« Dans de nombreux cas, le CV constitue l’élément clé sur lequel les recruteurs s’appuient pour se faire une première impression des candidats qu’ils rencontrent ou qui leur font parvenir leur candidature. Le problème c’est que celui-ci a une très faible valeur informative. »

Vincent NIESNER

Expert en psychométrie – AssessFirst

80% des CV sont « arrangés ».

Toutes les études réalisées à travers le monde arrivent à peu près aux mêmes conclusions : en moyenne, ce sont 4 candidats sur 5 qui admettent procéder à des arrangements – petits ou grands – avec la réalité lorsqu’ils rédigent leur CV.

  • 34% des candidats interrogés admettent mentir sur leurs formations et/ou leurs expériences.
  • 64% des candidats exagèrent l’ampleur de leurs réalisations passées.
  • 27% n’hésitent pas à citer de fausses références.

Recruter sur CV, c’est donc s’appuyer sur une information dont 80% est plus ou moins erronée…

Un lien très faible avec la réussite professionnelle ultérieure.

Par ailleurs, de nombreuses études ont mis en évidence la très faible corrélation qui existe entre les informations contenues dans le CV des personnes et leur niveau de réussite ultérieure, ceci dans une large variété de fonctions, de postes ou encore de secteurs. En clair, ce n’est pas parce qu’une personne a fait telle ou telle école ou qu’elle a travaillé dans tel ou tel secteur que cela va garantir sa réussite au sein de votre entreprise. Ce lien est même tellement étroit que s’appuyer dessus revient grosso modo à jouer vos décisions de recrutement à pile ou face. Voici pourquoi le recrutement sur CV ne fonctionne pas… ou plus.



Plus de 10 000 recruteurs à travers le monde utilisent AssessFirst pour évaluer la personnalité et le potentiel de leurs candidats. Rejoignez-les aujourd’hui.