Les 5 points clés à développer pour catcher et garder les futurs talents

Les 5 points clés à développer pour catcher et garder les futurs talents

FacebooktwitterlinkedinmailFacebooktwitterlinkedinmail

Depuis plusieurs mois, nous pouvons lire dans l’actualité RH trois thématiques récurrentes : La génération Z, la digitalisation du secteur RH et la marque employeur. Voici 5 mots clés à prendre en compte pour être agile dans votre réorganisation globale de recrutement des talents afin de pouvoir les attirer et les garder.

 

#Connectivité

Ça ne vous aura pas échappé, les « Gen Z » sont hyper connectés. Réseaux sociaux en tout genre, accès à l’information (parfois la mauvaise) à une vitesse impressionnante et toujours la tête penchée sur son téléphone. Alors plutôt que de lever la main en l’air en criant, entrez dans leur monde, connectez-vous vous aussi, le digital permet aujourd’hui aux entreprises de capter l’attention des futurs talents en moins d’une seconde, le temps d’un clic pour envoyer une annonce d’offre d’emploi, le même temps qu’il faudra aux candidats pour y répondre. Les sites emplois permettent aux recruteurs et aux candidats d’avoir accès à des offres de façon simple et rapide. De plus, le digital a apporté de nouveaux métiers tel que le sourcing. Attention à vous recruteurs, les meilleurs sourceurs font partie de la nouvelle génération, ils vous scruteront sur le web avant de passer devant vous. D’où l’importance d’avoir une marque employeur travaillée. À l’image des offres, il faut que le candidat trouve votre site et votre produit simples, efficaces et engageants. Attention donc à votre contenu, trouvez des ambassadeurs pour faciliter l’engagement, créez des événements et forgez-vous une réputation digne de ce nom.

 

#Créativité

La génération Z est LA génération la plus créative. Et ce grâce à l’accès illimité qu’elle a aux nouvelles technologies et grâce aux applications en tout genre qui lui permettent d’avoir un accès à la création simplifié. Un des meilleurs exemples est la photographie qui, il y a peu encore, n’était accessible qu’à une minorité et était surtout très onéreuse. Elle s’est démocratisée en devenant accessible à un large public, pour le bonheur des créatifs et le malheur des photographes. On voit d’ailleurs cette émergence de créatifs avec la saturation du secteur de la communication qui manque d’exploser et le milieu artistique qui déborde d’artistes pour notre plus grand plaisir. Dans le milieu professionnel non marginal, la créativité a aussi progressé. Des sites tels que hongkiat, le blog du modérateur, canvas sont en vogue et utilisés par les entreprises pour améliorer leur image de marque, toujours dans cet esprit de simplicité. Les infographies, les formes géométriques et l’esthétisme minimaliste sont plébiscités. Et pour cause, dans une société chaotique économiquement et socialement parlant, c’est encore une fois la simplicité et la pureté de votre image qui vous permettront d’attirer les talents. Le « less is more » donne une image de liberté. Être à la page d’un point de vue créatif est une preuve de prise de position innovante et visionnaire.

 

#Innovation

L’innovation est un mot à côté duquel vous ne pouvez pas passer. La nouvelle génération est extrêmement innovante. De part sa créativité, comme vu précédemment, mais aussi grâce à sa polyvalence. Quand il y a encore 20-30 ans, on avait un travail pour une vie, aujourd’hui on prône la multifonction des personnes. Un jour secrétaire, un autre chef marketing, puis commercial… Peu importe le parcours, il sera parsemé de nombreuses étapes. L’innovation fait partie de notre culture maintenant : être innovant c’est être capable d’avoir une certaine agilité culturelle face au monde extérieur. Être à la page, bien cibler pour bien viser. L’innovation permet, dans le milieu RH, de faciliter le recrutement. Apparition des Data analytics, utilisation d’outils et de nouvelles technologies qui auront pour usage de simplifier et faciliter le recrutement. Stop au CV, ça ne suffit plus. Il y a presque 3 millions de chômeurs. Il est temps d’arriver à l’ère des machines, sans enlever l’importance des recruteurs, bien évidemment. Ces innovations digitales dans le recrutement vont, paradoxalement, apporter de la personnalisation au recrutement. La nouvelle génération, bien que balançant toujours entre virtuel et réel, met un point d’honneur à entretenir des rapports humains. L’engagement des talents envers votre entreprise sera plus important si vous réussissez dès l’entretien à montrer votre engagement envers la personne qui est en face de vous. Là, entrent en jeu les outils d’analyse du potentiel humain.

 

#Vision

Évoluez, sentez les choses, provoquez les. Voilà comment attirer les nouveaux talents. Être visionnaire ça ne veut pas dire qu’il faut faire n’importe quoi. Être visionnaire c’est savoir écouter les nouvelles idées et donc celles des nouvelles générations. On en a parlé, ce qu’ils aiment c’est la connectivité, la créativité, la simplicité, l’efficacité, l’innovation et le social. Pour allier tout ça, il faut renforcer sa culture d’entreprise, trouver de nouveaux systèmes de recrutement, utiliser les outils digitaux, penser à la réalité augmentée, au prédictif, mettre en avant le candidat pour une expérience plus intéressante et engageante. Ne pas lésiner sur les réseaux sociaux quels qu’ils soient, créer des communautés pour une expérience plus interactive. Créez de l’engagement auprès de vos candidats dès qu’ils mettent un pied dans votre entreprise en les mettant en situation. Par exemple en Angleterre, pour certains métiers de conseil en entreprise, les questions ne s’arrêtent pas à « Et donc pourquoi vous avez choisi un bac L ?» ou « Qu’est-ce que votre dernière expérience vous a apporté ? »… STOP ! Nos voisins l’ont bien compris, ce sont des mises en situation qui feront la différence grâce à des questions techniques et des cas pratiques faits en direct. Là, vous percevrez l’engagement de vos candidats en les testant, en les challengeant et en les faisant sortir de leur zone de confort. Et plus important, vous mêlerez social, interactivité et implication. Votre image sera celle d’une entreprise qui veut bouger et qui fait bouger les choses en mettant en avant l’importance des idées du futur collaborateur. Le potentiel de vos candidats se verra dans la minute qui suit et le CV fera simplement office de banalité administrative encore -malheureusement – inévitable.

 

#Fun

Si la nouvelle génération vit de virtuel et réel, elle mélange aussi le professionnel et le personnel et ce, pour le bonheur des entreprises. L’expérience candidat est aussi en rapport avec l’expérience managériale. Si pendant l’entretien, le candidat se retrouve face à une personne intelligente émotionnellement parlant, alors ce sera des points en plus pour votre entreprise et le candidat verra sa motivation grimper. Si vous accueillez le candidat dans un espace tellement restreint qu’il est difficile de respirer, impersonnel et en manque crucial de technologie, alors vous pouvez être sûr qu’il ne viendra pas chez vous et qu’il tentera de révolutionner le monde avec une autre entreprise. Les styles de management en vogue sont le visionnaire et le coach. Soyez capable de montrer aux talents que chez vous ils pourront développer leur carrière et se développer eux mêmes. L’entreprise étant une personne à part entière, sa culture doit être suffisamment importante pour motiver et engager les personnes. Et si vous arrivez à engager en interne, il sera encore plus facile de créer un engagement en externe car vos clients ressentiront le plaisir de vos collaborateurs dans leur travail. Créez des communautés internes grâce à des logiciels tels que Slack, ne passez pas à côté d’une occasion pour resserrer les liens grâce à des événements. Une marque employeur est importante d’un point de vue externe certes, mais elle l’est tout autant en interne.

 

#simple #agréable #pure #attractif #engageant #innovant #créatif #visionnaire #social #fun #émotionnel #rêveur. Voilà les tags –plutôt agréables- à retenir pour attirer les talents et les garder. Dans un monde où la déprime, le pessimisme et le stress font rage, l’entreprise se doit d’être un lieu où il fait bon vivre. Car peu importe notre niveau hiérarchique, nous recherchons tous la même chose, l’épanouissement personnel et professionnel. L’expérience client est plus que jamais importante, celle du candidat vient de se mettre en place, l’expérience managériale fait son apparition sur la toile… À quand l’expérience salariale et patronale ?

Aujourd’hui, nous ne nous arrêtons plus sur le détail, mais sur le global de l’expérience des personnes internes et externes de l’entreprise et ça on dit OUI !

 

Untitled-3

Laura BROUSSAL

Marketing & Event Coordinator @AssessFirst

 

 

FacebooktwitterlinkedinmailFacebooktwitterlinkedinmail
Matthieu Gaudichau

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *