L’arrivée des nouvelles générations, ou comment bien ranger les gens dans des cases… #Malaise

L’arrivée des nouvelles générations, ou comment bien ranger les gens dans des cases… #Malaise

FacebooktwitterlinkedinmailFacebooktwitterlinkedinmail

Oui, vous avez bien lu. Depuis quelques années maintenant, la génération dite « Y » (née entre 1981 et 1995) a fait son entrée sur le marché du travail. Et on peut clairement dire qu’ils ont été remarqués, critiqués, observés sous toutes les coutures. Ne faites pas les innocents, on s’est TOUS faits avoir … #MeaCulpa. Aujourd’hui, il s’agit de la génération Z qui est sur le point d’arriver, et les réactions ne sont pas vraiment meilleures.

C’est donc pour faire face à ce véritable phénomène de société que j’ai décidé de vous écrire aujourd’hui (#SeuleContreTous). En observant tout autour de nous, ne pensez-vous pas que chacun a potentiellement en lui un ou plusieurs caractères qui proviennent (soit-disant) d’une génération en particulier ? Les #Rageux diront « Oui, mais … », je ne sais même pas d’ailleurs, oui mais quoi ? Dites-moi en commentaire, je suis curieuse ! (Promis, c’est plus intéressant si on peut en discuter 😉 )

Mais d’abord, faisons un point sur ces grandes tendances…

Car oui, je parlerai de tendances puisqu’elles sont bel et bien présentes aléatoirement parmi les différentes générations ! Je pense que pour commencer, elles peuvent être triées en 2 grandes catégories : les tendances propres uniquement à la vie professionnelle, et celles s’observant aussi dans la vie du quotidien. Les voici !

Les tendances liées au quotidien :

#1 – Zappeurs et impatients

Avec Internet, on s’habitue à avoir tout, tout de suite. Et avec la télécommande, on change de programme aussitôt que celui-ci ne nous plait plus. Ainsi, les zappeurs le deviennent dans plusieurs éléments de leur vie. Ces derniers ne sont pas fidèles aux marques/entreprises, et ils ont besoin de changer régulièrement d’activité. Au travail, le zappeur a besoin de zapper entre les activités, ou bien il zappera votre entreprise ! 😱 (#ZapZap)

#2 – En quête de sens / Curiosité / Développement personnel

La Crise, toujours plus de travail, toujours moins d’employés pour le faire. Avec ça, le mal-être est grandissant donc les gens recherchent des solutions. Vous l’avez dans le mille, la quête de sens et le développement personnel répondent tout à fait à ce problème.

#3 – Usage ininterrompu du smartphone

J’ai vraiment besoin de l’expliquer ? 🤓 Le smartphone, avec ses multiples usages répond aujourd’hui à un grand nombre de besoins, allant des fonctions traditionnelles de téléphone jusqu’à celles d’un grand ordinateur tenant dans sa poche ! Il est donc devenu l’inséparable d’une majorité de personnes (60% des français en possèdent un, selon #LesEchos).

Portable

#4 – Temps de concentration en baisse

En lien avec le zapping et avec la multiplicité des sources d’informations, l’une des tendances actuelles concerne la diminution du temps de concentration. Une part de personnes, toujours sollicitées, a plus de difficulté à être concentrée sur la même tâche plus d’une heure quand les champions se situent entre 1 et 2 heures de concentration optimale (et c’est Anders Ericsson qui l’a dit 😉 ).

#5 – Recherche d’un équilibre travail/famille

Dans la continuité de la quête de sens, le travail n’étant pas une source de satisfaction, les employés se recentrent d’autant plus sur leur famille. Au contraire, pour ceux ayant trouvé du sens à leur travail, ils seront moins concentrés à séparer leurs deux univers professionnel et personnel.

Liées uniquement au travail :

#6 Distance hiérarchique réduite

Dans la continuité des personnes souhaitant donner du sens et du confort à leur emploi, il est possible qu’une part d’entre eux apprécie les échanges plus souples, ce qui atténue la distance hiérarchique. #UnPeuCommeALaMaison

#7 – Souplesse des horaires

Pour aller avec le besoin marqué d’équilibre travail/famille, la souplesse des horaires permet à l’employé d’adapter son travail en fonction de ses disponibilités ! Il travaille ainsi mieux puisqu’il est sur son « temps de cerveau disponible » #WeAreHuman 😁

#8 – Respect envers la personne qui sait devenir un modèle

Je parlais précédemment de la volonté de développement personnel. Si vous êtes capables de vous ériger en modèle au sein de votre entreprise, vos collaborateurs seront davantage confiants et auront plus l’envie d’aller de l’avant dans leur travail. #LaMainALaPâte

Motivation

#9 – Enfin, il existe de nombreuses différences de comportements comme…

Être très axé sur les objectifs, être méfiant vis-à-vis des discours et attendre les actes, être attachés aux relations humaines notamment entre services, et finalement les besoin de reconnaissance, de stimulation et d’utilité à l’entreprise. #IlFautDeToutPourFaireUnMonde 🚀

C’est bien beau, mais comment fait-on pour travailler avec toutes ces différences ? 🌟

Comme pour beaucoup de choses, si on s’organise tout se passe bien ! Alors, voici 4 grandes étapes que vous pourriez mettre en place afin de mieux vous y retrouver parmi ces changements d’attitudes chez vos collaborateurs.

Analysez exactement quelles tendances vous retrouvez dans VOTRE équipe…

Parce que chaque entreprise est différente, il est important que vous observiez ce qui compose VOTRE équipe. Posez des questions, faites des entretiens, prenez du TEMPS… Cela vous permettra d’une part d’être plus proche de vos collaborateurs mais également de mieux comprendre leurs modes de fonctionnement.

Arrangez cette équipe en fonction des résultats que vous avez observés …

Une fois que vous avez déterminé les grandes tendances présentes chez vos employés, arrangez-vous autant que possible pour mixer et ré-organiser vos équipes. JOUEZ avec ces comportements, toutes les combinaisons sont possibles mais certaines fonctionneront mieux que d’autres. Par exemple, une personne dont la nature est d’être en continu sur son smartphone sans réelle coupure, aura peut-être des difficultés à comprendre l’organisation de quelqu’un veillant énormément sur son équilibre travail/famille.

Le fait d’avoir conscience de ces grandes différences vous donne un vrai avantage et une véritable force de travail.

Revoyez vos méthodes de management …

Vous vous en doutez (enfin j’espère …), ces comportements très différents parmi les personnes ne peuvent pas tous être managés de la même façon. Quelqu’un avant tout en quête de sens dans son travail voudra certainement entendre autre chose que son collègue qui lui est très axé sur les objectifs.

Mana

Voici quelques conseils que je me permets de vous présenter :

  • Être adaptable et adapté : Je pense que vous l’avez compris, chaque personne est différente (oui oui, même au sein d’une seule génération ! 😉 ). Ainsi, il est #crucial d’adapter votre management autant que possible à chacun. Mettez en place des solutions qui vous permettront de fonctionner facilement avec chacun des membres de votre équipe.
  • Révélez et libérez leurs passions : La PASSION. On parle ici du principal moteur de motivation de tout un chacun ! Alors quitte à prendre le temps de connaître leurs comportements, penchez-vous également sur ce qui les passionne ✨ C’est grâce à cela que vous leur permettrez de se révéler pleinement dans leur travail. Trouvez une façon de lier leurs passions et méthodes de fonctionnement avec leur travail et vous gagnerez sur toute la ligne ! 😇
  • Faites de vos différences un #Atout : Eeeeeh oui, en développant les compétences de chacun, en mettant en avant les tendances dans leurs comportements, vous leur permettez de se sentir plus libre de fonctionner comme ils l’entendent ! Cela pourra créer un véritable cercle vertueux car vous “autorisez” à ce qu’ils agissent naturellement, ce qui créera une motivation et une performance sans précédent ! 💪

Ajoutez de nouvelles têtes à votre entreprise, en évitant les incompatibilités…

S’assurer de l’affinité entre les collaborateurs et le candidat permet d’anticiper des éléments importants pour le bon fonctionnement d’une équipe :

  • Le degré d’exigence de chacun
  • Leur façon de communiquer
  • Le genre d’ambiance qu’ils recherchent
  • Ou encore leurs attentes respectives

Si les intéressés obtiennent une bonne compatibilité sur ces différents points, leur travail gagnera en efficacité, et leur entente sera vraiment positive. Ce fonctionnement vous permettra de prendre les devant sur ces différences et points communs et fera que tout pourra se passer au mieux avec vos équipes ! 😉

Il existe aujourd’hui des outils qui vous permettent, en questionnant la personnalité et les motivations de chacun, de prévoir l’affinité entre le candidat et ses futurs collègues.

Arrêtons les cases…

Finalement, vous voyez, ces tendances peuvent se retrouver chez n’importe qui, toutes générations confondues ! Nous ne le répéterons jamais assez, mais il est tellement important d’arrêter de juger les gens et de les ranger convenablement dans leurs cases.. C’est un peu comme l’histoire des 6 aveugles et l’éléphant (je vous l’ajoute en post-scriptum, PROMIS 🐘 ), chacun détient sa propre vérité en fonction de ce qu’il vit, ainsi les tendances correspondent bien plus à des habitudes de vie qu’à des générations strictes.

#FiniLeMalaise 😎

PS : Les 6 aveugles et l’éléphant

Elephant

“Un jour de grand soleil, six aveugles originaires de l’Hindoustan, instruits et curieux, désiraient, pour la première fois rencontrer un éléphant afin de compléter leur savoir…

Le premier s’approcha de l’éléphant et, alors qu’il glissait contre son flanc vaste et robuste, il s’exclama : « Dieu me bénisse, un éléphant est comme un mur ! ».

Le deuxième, tâtant une défense s’écria « Oh ! Oh ! Rond, lisse et pointu ! Selon moi, cet éléphant ressemble à une lance ! »

Le troisième se dirigea vers l’animal, pris la trompe ondulante dans ses mains et dit : « Pour moi, l’éléphant est comme un serpent ».

Le quatrième tendit une main impatiente, palpa le genou et fut convaincu qu’un éléphant ressemblait à un arbre !

Le cinquième s’étant saisi par hasard de l’oreille, dit : « Même pour le plus aveugle des aveugles, cette merveille d’éléphant est semblable à un éventail ! »

Le sixième chercha à tâtons l’animal et, s’emparant de la queue qui balayait l’air, perçu quelque chose de familier : « Je vois, dit-il, l’éléphant est comme une corde ! »

Alors, les 6 aveugles discutèrent longtemps et passionnément, tombant chacun dans un excès ou un autre, insistant sur ce qu’il croyait exact.

Ils semblaient ne pas s’entendre, lorsqu’un sage, qui passait par-là, les entendit argumenter.

« Qu’est-ce qui vous agite tant ? » dit-il. « Nous ne pouvons pas nous mettre d’accord pour dire à quoi ressemble l’éléphant ! »

Et chacun d’eux lui dit ce qu’il pensait à ce sujet. Le sage, avec son petit sourire, leur expliqua : « Vous avez tous dit vrai ! Si chacun de vous décrit l’éléphant si différemment, c’est parce que chacun a touché une partie de l’animal très différente ! L’éléphant a réellement les traits que vous avez tous décrits. »

Ils réalisèrent que chacun n’avait qu’une vision limitée de la réalité, cessèrent de se disputer et comprirent qu’ils pouvaient s’enrichir de la vision des autres. »

Cet article vous a plu ? N’hésitez pas à le partager ! 🚀

Cliquez pour voir l’article LinkedIn !
 
MARINE_CIRCLE2

Marine PERRIN

Assistant Content Manager @AssessFirst

FacebooktwitterlinkedinmailFacebooktwitterlinkedinmail
Marine Perrin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *