Comment réussir l’intégration parfaite de vos nouvelles recrues ? 🦄 (Et pourquoi vous ne devriez pas négliger cette étape…)

Comment réussir l’intégration parfaite de vos nouvelles recrues ? 🦄 (Et pourquoi vous ne devriez pas négliger cette étape…)

FacebooktwitterlinkedinmailFacebooktwitterlinkedinmail

C’est le grand jour ! C’est le jour de l’arrivée du nouveau… Tu sais, celui que tu as recruté, eh bien ça y est le voilà ! Si tu te dis « Et alors, qu’est-ce que ça change ? » c’est qu’il faut peut-être revoir la façon dont tu accueilles et intègres les nouvelles têtes au sein de ton entreprise/pôle/service.

Voici, pour t’aider, quelques bonnes habitudes à incorporer au processus.

En amont :

D’un point de vue du matériel :

* Organiser son espace de travail : alors oui en fait, pour travailler correctement, ton nouvel employé a besoin d’un bureau attribué (sauf bien sûr en cas de flex office #CaptainObvious) avec son ordinateur, son fauteuil, et tout et tout…

* Créer tous ses comptes : parce que tu vas très certainement lui demander de travailler un jour, il faut pour ça qu’il en ait les moyens, et ça passe aussi par la création de son adresse mail, de l’installation de tous les logiciels dont il pourrait se servir, et sans oublier de l’ajouter dans tout ce qui peut être commun à l’équipe (groupes de discussion, listes de diffusion de mails, etc.).

* Préparer tous les documents à lui fournir : règlement intérieur, documents corporate, etc.

Pour favoriser l’intégration au sein de l’équipe :

* Pense avant tout à prévenir TOUTE l’équipe (et ce point est important) de son arrivée. Tout le monde doit être sensibilisé au processus d’accueil afin de garder une cohérence dans l’action et que chacun prenne part à l’accueil de ton petit nouveau.

* Définis dès maintenant un tuteur qui sera en charge de l’accompagner dans ses premiers temps dans l’entreprise. Ce tuteur devrait plutôt être quelqu’un dont le rôle se rapproche de celui que va avoir ta recrue. Ainsi, il pourra le faire évoluer face aux éventuelles difficultés qu’il pourrait rencontrer.

Prévoir le jour J :

* Organiser son jour d’arrivée : je ne sais pas ce que tu en penses, mais c’est quand même super d’arriver dans une entreprise et d’avoir un programme précis de cette première journée, c’est rassurant ! Tu savais que 20% des nouveaux salariés quittent leur poste après une première journée désastreuse ? On peut peut-être éviter ça 😃

* Prévoir clairement quelles seront ses premières activités : afin de ne pas perdre de temps, tu peux définir dès maintenant ce que seront ses toutes premières tâches, comme ça l’employé sait où il va et peut s’acclimater plus facilement à son entrée en poste

* Définir les infos à lui communiquer : tu penses vraiment que donner toutes les informations dès le départ est une bonne idée ? Ah… Désolée de te décevoir mais entre le stress du premier jour et toutes les nouveautés à gérer, il y a de grandes chances que le nouveau n’arrive pas à tout retenir (et c’est normal !). Alors pourquoi ne pas lui faciliter la tâche en ne sélectionnant dans un premier temps que les informations RÉELLEMENT importantes ?

3889d5caf1f7ace8

Le jour J :

Te voilà prêt et impatient… Ca tombe bien, il arrive aujourd’hui ! Pour cette journée, il y a trois axes principaux que tu ne dois pas négliger : ce qui le concerne LUI directement, son lien avec l’ÉQUIPE et enfin son intégration au sein même de l’ENTREPRISE.

Lui :

* Commence par lui faire faire le tour des locaux, il pourra ensuite se repérer plus facilement, situer les différents services ou lieux communs.

* Prends le temps de le familiariser aux outils que tu as installé sur son ordinateur (on en a parlé plus haut, si si promis ! 😉 ). C’est un peu de temps pris sur vos deux emplois du temps mais tellement de temps gagné par la suite. D’ailleurs, s’il est apte à le faire, le tuteur peut se charger de cette « mini-formation », c’est l’occasion de les présenter. Enfin, profitez du calme du premier jour pour aller régler ensemble tous les problèmes administratifs liés à son arrivée.

L’équipe :

* Présente-le à toute l’équipe. Grâce à cela, les uns et les autres auront davantage le réflexe d’aller l’accueillir sur les moments partagés (pauses, réunions, …)

* Invite-le à envoyer un mail à tout le monde, afin qu’il puisse se présenter un peu plus personnellement, ses nouveaux collègues seront ravis de connaître ses différentes passions (ou pas d’ailleurs, mais au moins ils seront au courant 😇 )

L’entreprise :

* C’est maintenant que tu peux lui donner toutes les infos et les documents que tu avais préparé en amont ! Parle-lui de la culture d’entreprise, l’important est qu’il sente qu’il puisse entrer dans votre communauté, il est attendu et accepte avec plaisir toutes ces nouveautés.

* Et finalement, prends le temps de lui présenter les différents produits ou services de l’entreprise. En fonction de ses connaissances actuelles, définissez ensemble un planning de formation sur les sujets qui pourraient être nécessaires.

Il connaît désormais une majorité des éléments nécessaires à sa bonne réussite au sein de son nouveau poste. Maintenant, il ne reste plus qu’à continuer en ce sens, et rester patient !

En aval :

Voilà quelques temps que le nouvel employé travaille avec toi maintenant, tout se passe bien ? Pour le savoir, des rencontres régulières doivent être organisées entre son tuteur et lui (l’idéal étant au minimum des rencontres hebdomadaires). Elles permettront de mesurer sa progression, ainsi que de savoir ce qui va et ce qui ne va pas dans sa prise de poste.

Pour terminer, il est important de créer un livret de ce processus que tu as réussi à mettre en place, afin de faciliter la démarche lors des prochains recrutements ! Et en effectuant des demandes de feedbacks auprès des nouveaux arrivés sur leur expérience d’intégration, le livret peut être mis à jour et continuellement amélioré.

Alors, c’est comment l’arrivée des nouveaux maintenant ? Si c’est fait avec plaisir et dans la bonne humeur, ces étapes permettront réellement de faciliter leur accueil et leur intégration, et tu pourras observer un gain de temps (merci au livret !) ainsi qu’un gain de performance chez le recruté qui sera d’autant plus motivé à faire partie de cette équipe géniale !

Business People with Thumbs Up on White Background.

 

(Et sinon, pour une intégration encore plus efficace, tu peux sélectionner des candidats dont la personnalité et les motivations correspondent DÉJÀ à la culture d’entreprise et l’équipe en place ! 😉 Continue à lire, on t’explique TOUT !)

Quand le naturel du candidat joue sur sa propre intégration

Le candidat, de par sa nature, conviendra plus ou moins à ton entreprise, que cela concerne la culture, les méthodes de travail ou tout autre élément auquel il devra s’adapter. Le but de ta démarche est de déterminer dès le recrutement si oui ou non le candidat va “matcher” avec ton entreprise, et ainsi faciliter son intégration.

Ok, mais concrètement on fait comment ?

En testant la personnalité, les motivations et les capacités de raisonnement de ton candidat. ATTENDS, je t’explique ! Voyons les choses point par point.

La personnalité correspond à la façon dont la personne se comporte. En explorant 20 facettes de la personnalité de ta potentielle future recrue, tu seras en mesure de comprendre son mode de fonctionnement et ainsi de prévoir ses comportements clés dans le contexte de la vie au travail.

Les motivations sont ce que la personne veut faire (sans se forcer). Si le poste que tu proposes recoupe les facteurs de motivations de quelqu’un, tu observeras une augmentation de la satisfaction et de l’engagement du salarié.

Enfin, en analysant les capacités de raisonnement du candidat, tu seras en mesure de déterminer sa faculté de prise de décision, son analyse de l’information ainsi que son habileté à apprendre de nouvelles choses.

Une fois que tu as ces 3 axes déterminant le naturel de ton candidat, n’oublies pas de les mettre en perspective du poste et de l’environnement que tu lui proposeras, les résultats parleront d’eux-mêmes. Ainsi, s’ils sont cohérents, le nouveau salarié intégrera l’entreprise et son poste de manière totalement naturelle, il sera à son aise et de ce fait plus performant.

L’importance de l’affinité professionnelle

On l’a vu un peu plus tôt, le sentiment d’appartenance (à une équipe comme à l’entreprise de manière générale) a un effet extrêmement positif sur l’intégration du salarié.

Il existe aujourd’hui des outils qui te permettent, grâce aux évaluations de personnalité et de motivations évoqués précédemment, de prévoir l’affinité entre le candidat et ses futurs collègues.

Cette affinité permet d’anticiper des éléments importants pour le bon fonctionnement d’une équipe :

  • le degré d’exigence de chacun
  • leur façon de communiquer
  • le genre d’ambiance qu’ils recherchent
  • ou encore leurs attentes respectives

Si les intéressés obtiennent une bonne compatibilité sur ces différents points, leur travail gagnera en efficacité, et leur entente sera vraiment positive, ce qui explique l’importance de l’affinité dans le processus d’intégration.

C4VGB7wWMAAzfTx

C’est aussi simple que ça !

Tu l’auras compris, il est important que le candidat soit dans une situation naturelle pour lui, qui rejoigne sa manière d’être et de penser. Ainsi il se retrouve dans une position confortable, favorisant le bien-être, l’échange et l’assimilation d’information, ce qui aboutit à une intégration plus rapide et efficace.

Ce que ça t’apporte réellement…

Un candidat bien intégré est un nouveau salarié heureux. Ce dernier sera donc plus performant, et en parlant de son expérience il pourra également jouer positivement sur l’image de ton entreprise #OnPenseATout. Tu auras alors l’occasion de réellement te concentrer sur l’humain lors de tes recrutements et pourras rapidement miser sur une équipe forte et volontaire.

#BackToBasics 🌟

MARINE_CIRCLE2 Marine PERRIN

Assistant Content Manager @AssessFirst

 

FacebooktwitterlinkedinmailFacebooktwitterlinkedinmail
Marine Perrin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *